cuisinable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe siècle) Dérivé de cuisiner avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
cuisinable cuisinables
\kɥi.zi.nabl\

cuisinable \kɥi.zi.nabl\

  1. Qui peut être cuisiné.
    • Merveilleux Titin ! Homme qui, en un tournemain, improvise un repas, et un repas qu’il faut préparer sans fumée, presque sans feu et sans substance cuisinable ! — (Alexandre Arnoux, Relève d’infanterie, dans la Revue de Paris, 1er janvier 1940, page 55)
    • Il faut du pratique, de l’ouvrable et refermable, du portionnable, du cuisinable rapidement : du « prêt-à-manger », il n’est pas question de préparer un repas. — (Eliette Abécassis, Caroline Bongrand, Le Corset invisible, Albin Michel, 2007)
    • Ils accrochaient le poisson à l’arrière des gabarres, le temps de cette traversée s’échelonnant sur une dizaine de jours. Délai permettant au poisson de se réhydrater. Et de retrouver un aspect bien plus cuisinable lorsque les bateaux accostaient à hauteur du port de Bouquiès, au pied de Livinhac. — (Jean-Paul Couffin, Le stockfisch à contre-courant, ladepeche.fr, 28 décembre 2018)

TraductionsModifier