cuisinière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) (1299) Dérivé de cuisine avec le suffixe -ière, littéralement « épouse d’un cuisinier »
(Nom commun 2) (XVIIIe siècle) Dérivé de cuisine avec le suffixe -ière.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
cuisinière cuisinières
\kɥi.zi.njɛʁ\
 
Une cuisinière (sens 3)

cuisinière \kɥi.zi.njɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cuisinier)

  1. Femme qui cuisine.
    • Enfin, en guise de dessert, la cuisinière avait confectionné une sorte de rabote garnie de trois pommes offertes par la bonne du curé, mademoiselle Alice. — (Françoise Bourdon, La forge au Loup, Presses de la Cité, 2001, chap.33)
    • Je me désélégantise, je me désuavise, je vais devenir une vraie cuisinière, une fermière, ou tout ce que vous voudrez, et c’est effrayant à quel point je me trouve faite pour cela. — (Émile Montégut, Histoire d’un Amour chrétien, journal et souvenirs d’une conversion, in Revue des Deux Mondes, 2e période, volume 62, 1866)
  2. Femme qui exerce le métier de cuisinier.
    • Le 15 avril prochain, la meilleure cuisinière de France, trois étoiles au Guide Michelin, ouvre un nouveau restaurant gastronomique. — (Le Matin Online, avril 2009)
  3. (Désuet) Épouse d’un cuisinier.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
cuisinière cuisinières
\kɥi.zi.njɛʁ\
 
Une cuisinière (sens 1) électrique ancienne

cuisinière \kɥi.zi.njɛʁ\ féminin

  1. (Cuisine) Fourneau de cuisine servant à chauffer ou faire cuire les aliments, souvent muni d’éléments chauffants sur sa surface de travail.
    • Cuisinière électrique, au charbon, à gaz.
  2. (Cuisine) (Désuet) Ustensile de fer-blanc traversé par une broche, et qui sert à faire rôtir la viande.

SynonymesModifier

Fourneau :
Ustensile :

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier