Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1307) Attesté sous la forme cul-de-çac. De cul, de et sac ; la seconde partie du mot est rapprochée, par certains, de l’arabe زق, zq (« impasse »)[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cul-de-sac culs-de-sac
\kyd.sak\
 
Ancienne plaque de rue de l’actuelle impasse du Bœuf (à Paris) portant l’inscription : CulDeSacDuBoeuf.

cul-de-sac \kyd.sak\ masculin

  1. (Populaire) Rue en impasse.
    • D’un côté, à droite, une ruelle, qui va se terminer en cul-de-sac, la borde d’une rangée de mesures. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1870)
    • Elle s’arrêta dans une sorte de cul-de-sac, bordé au nord par cette caserne. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Seules quelques fenêtres commençaient à s’éclairer, tandis que les ruelles et les culs-de-sac servaient de théâtre aux scènes et aux conversations coutumières à cette heure. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842, traduit par Henri Mongault, 1949)
  2. (Figuré) (Familier) Situation bloquée qui ne conduit pas à une amélioration, qui ne présente aucun moyen d’avancer.
    • Il a eu grand tort d’accepter cette place, c’est un cul-de-sac.

SynonymesModifier

Voie :

Situation :

NotesModifier
Au Québec, cul-de-sac est le terme officiel apparaissant pour la signalisation (panneaux I-375 du MTQ), mais pour les noms de rues, c’est presque toujours impasse qui est utilisé.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier