FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Ce mot est construit à partir du verbe « cureter » auquel est ajouté le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
curetage curetages
\kyʁ.taʒ\

curetage \kyʁ.taʒ\ masculin

  1. (Médecine) Opération chirurgicale par laquelle on nettoie certains organes intérieurs, surtout chez les femmes.
    • L’avortement pratiqué par une commère avait mal tourné. Le chirurgien de l’hôpital avait fait le curetage sans anesthésier la jeune fille, pour la punir « d’avoir attenté à sa santé ». — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, pages 65-66)
    • Si les anomalies cellulaires sont de type endométrial, un curetage utérin est indiqué. — (Joseph Monsonégo, Traité des infections et pathologies génitales à papillomavirus, 2007)
  2. (Architecture) (Par analogie) Opération de réhabilitation urbaine selon laquelle on détruit un immeuble sauf la façade quand elle présente un intérêt historique ou architectural et que l'on reconstruit intégralement l'arrière de l'immeuble.

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • curetage sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier