Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1170) Du latin cūriōsus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin curieux
\ky.ʁjø\
Féminin curieuse
\ky.ʁjøz\
curieuses
\ky.ʁjøz\

curieux \ky.ʁjø\ masculin

  1. Qui a le désir d’apprendre, de voir des choses nouvelles, intéressantes, rares, etc.
    • Avoir un esprit curieux.
    • Je suis curieux de voir comment il s’en tirera.
  2. Qui veut connaître un secret, indiscret.
    • Très curieux de son naturel, il était toujours informé avant quiconque des menus potins du pays et n’avait pas son pareil pour les répandre et les amplifier. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Je le crois assez curieux pour fouiller dans mes papiers, pour écouter à ma porte.
    • (Figuré) Le vieillard épiait d’un œil plus curieux que moqueur les signes d’impatience et de crainte qui se jouaient sur le charmant visage de sa compagne. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  3. Surprenant, étrange, bizarre.

SynonymesModifier

→ voir étrange

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier et pluriel
curieux
\ky.ʁjø\

curieux \ky.ʁjø\ masculin (pour une femme on dit : curieuse) singulier et pluriel identiques

  1. Badaud, personne curieuse.
    • Des groupes d’oisifs et de curieux encombraient la principale rue, où l’on voyait, de quart d’heure en quart d’heure, passer et se croiser des voitures et des gens à cheval. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • La musique enivre et règle le danseur, tandis que le curieux voit le mouvement seul et rit de ce pantin qui s’agite sans raison, car le curieux, lui, n’entend pas la musique. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre I)
    • En passant près de la guillotine, je remarquai sur la plate-forme le bourreau entouré d'un petit groupe de curieux. Il faisait pour eux l’essayage. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
  2. Personne qui cherche indiscrètement à pénétrer les secrets d’autrui.
    • Il faut punir cette petite curieuse.
    • Je déteste les curieux.
    • Pour un curieux qui ne veut pas courir le monde en quête de documents, Montmartre peut suffire. Il y trouvera toujours à glaner. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  3. (Argot) (Désuet) Juge d’instruction.
    • Pas le tout… faut que je sache raison garder dans cette galère infernale… que j’aille pas bonir à mon curieux, ce cher M. Elbron, des fariboles. — (Alphonse Boudard, La Cerise, Plon, Paris, 1963)

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

curieux \ky.ʁjø\ masculin singulier

  1. (Au singulier) Ce qui est propre à exciter la curiosité.
    • Le curieux de l’affaire, c'est que le principal suspect est un très jeune enfant.

PrononciationModifier

RéférencesModifier