FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien κύαθος, kúathos (« coupe, récipient ») par le latin cyathus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cyathe cyathes
\sjat\
 
Cyathe attique. (sens n°2)

cyathe \sjat\ masculin

  1. (Archéologie) Chez les Grecs de l’Antiquité, récipient muni d’un manche, et qui servait à puiser le vin et à le servir.
  2. (Botanique) Nom donné à l’inflorescence en forme de coupelle des euphorbes, appelée aussi cyathium.
  3. (Archéologie) (Métrologie) Unité de mesure en usage en Grèce puis à Rome et valant environ 45 millilitres.
    • ACÉTABULE, Acetabulum. C’était, chez les anciens Romains, une mesure de capacité pour les liquides, égale à l’oxybaphe des Grecs et faisant la 384e partie de l’amphore. L’acétabule se divisait en 1 ½ cyathe ou 6 ligules, et contenait 10 siciliques pesant d’eau = 6.75 centilitres = 0.11885 pinte anglaise. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
  4. (Mycologie) Genre de champignons saprophytes communs (Cyathus) de la famille des agaricacées (auparavant, celle des nidulariacées), dont les fructifications ressemblent à de petits nids d'oiseaux infundibuliformes et tomenteux.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   cyathe figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : vase grec.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier