Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin cylindrus (« cylindre ») et du grec ancien κύλινδρος, kylindros (« cylindre »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cylindre cylindres
\si.lɛ̃dʁ\
 
Diamètre et hauteur d’un cylindre. (1)
 
Cylindre d'un moteur deux-temps. (4)

cylindre \si.lɛ̃dʁ\ masculin

 
Un cylindre et un piston de moteur (4).
  1. (Géométrie) Solide de révolution engendré par une droite (la génératrice) mobile tournant autour d’un axe auquel elle est parallèle.
  2. Objet ayant exactement ou approximativement cette forme.
    1. (En particulier) (Arts) Gros rouleau de pierre, de bois ou de métal dont on se sert pour soumettre certaines choses à une pression uniforme.
      • Cylindre à feutrer, à fouler. - Il faut faire passer le cylindre sur cette route.
    2. (En particulier) (Mécanique automobile) Partie mobile du piston des freins.
    3. (En particulier) (Papeterie) Rouleau armé de lames de fer qui sert à broyer les chiffons.
  3. Coquillage appelé aussi rouleau, et plus ordinairement volute.
  4. (Mécanique) Élément d’un moteur à explosion dans lequel se déplace le piston.
    • Exiger que le moteur de cotre Tracteur ou de votre Camion, quel qu'il soit, possède des cylindres inéclatables BAUCHET, donnant seuls entière sécurité. — (Publicité de la Maison Bauchet à Rethel, parue dans Le Génie rural, n° 101-102 de novembre 1914, p. 44)
    • Depuis le record du monde de distance en ligne droite […]: le moteur de 600 CV Hispano avait été remplacé par un 650 CV Hispano à cylindres en acier nitruré, que l'on peut appeler le moteur de l'année. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • C’était un Breguet dernier modèle, 12 cylindres, 340 chevaux, 180 kilomètres à l'heure. — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.50)
    • Jean Robin (Ad. Sénégal) fut ainsi dépanné un jour par un forgeron maure (un mallem) « qui, alors que je me trouvais en panne dans un village de brousse, parce que la camionnette à gazogène (c'était pendant la guerre) avait un cylindre fendu, le répara à l’aide d’un morceau de théière en étain […]. » — (Bernard Viollier, Les conditions d’exercice du métier, dans La France d’outre-mer (1930-1960), sous la direction de Jean Clauzel, Karthala Éditions, 2003, p.96)
  5. (Informatique) Emplacement des têtes de lecture d’un disque dur, divisé en plateaux, eux-mêmes divisés en pistes formant des secteurs d’octets.
  6. (Médecine) (Par ellipse) Cylindre hyalin, dans une analyse d’urine.
    • Un peu d’albumine et des cylindres, ce ne serait rien si tu étais comme tu l’espères. Mais je suis sûr maintenant que l’aménorrhée n’est, aussi, qu’un symptôme. Je ne sais pas de quoi d’ailleurs. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. pp. 83-84.)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   cylindre figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe cylindrer
Indicatif Présent je cylindre
il/elle/on cylindre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je cylindre
qu’il/elle/on cylindre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
cylindre

cylindre \si.lɛ̃dʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cylindrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cylindrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cylindrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cylindrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cylindrer.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • cylindre sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier