débarrassable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1845)[1] Dérivé de débarrasser, avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
débarrassable débarrassables
\de.ba.ʁa.sabl\

débarrassable \de.ba.ʁa.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Qui peut être débarrassé (de quelque chose).
    • Or ici on ne trouve rien de semblable, et l’on a même peine à voir sur les parois lisses et si facilement débarrassables des adhérences avec les tissus environnants, un réseau capillaire ou sanguin autre que celui qui se trouve dans l’épaisseur de l’enveloppe palléale, dans laquelle est logé l’organe [...]. — (Henri de Lacaze-Duthiers, Archives de zoologie expérimentale et générale, tome III, C. Reinwald et Cie, Paris, 1874, page 307)
    • Le parquet est constitué par une sorte d’asphalte inattaquable par les caustiques et facilement débarrassable des souillures. — (Bulletin des sciences pharmacologiques, tome XVI, Paris, 1909, page 672)
    • Or, les parois du couloir ethmoïdal et du seuil de l’antre frontal qu’il importerait de recouvrir du greffon sont bien difficilement débarrassables de tout élément épithélial infecté. — (Monographies oto-rhino-laryngologiques internationales, n° 28 à 30, éditions Delmas, Paris, 1936, page 67)

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Figure dans la deuxième édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1845, page 87.