FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1188) De celer, « cacher », préfixé du négatif dé-.

Verbe Modifier

déceler \de.s(ə.)le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Dévoiler ce que quelqu’un cache intentionnellement.
  2. (Par extension) Dévoiler quelqu’un qui cache intentionnellement ce qu’il fait.
    • Il ne veut pas être connu, n’allez pas le déceler.
  3. Découvrir une chose qui n’est pas immédiatement perceptible.
    • La première supposition est conforme à l’ancienne tradition des Grecs, qui croyaient que l’embrasement d’une forêt décela le fer au sommet du mont Ida, en Crète. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 179)
    • À un stade plus avancé, les bras morts en voie d’assèchement présentent un complexe où il est facile pourtant de déceler, parmi les groupements qui s’interfèrent, l’association initiale. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 68)
    • La triplite a été décelée dans les pegmatites et filons de quartz stannifères des régions de Kaïlo et de Kisanda. — (L. Van Wambeke, « Quelques nouveaux minéraux phosphatés du Congo : la landésite-(Fe), la barbosalite et la triplite », dans le Bulletin de la Société belge de géologie, de paléontologie et d'hydrologie, 1968, vol. 76-77, p. 199)

SynonymesModifier

Découvrir quelque chose de difficilement perceptible

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier