FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de clic, avec le préfixe dé-.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
déclic déclics
\de.klik\

déclic \de.klik\ masculin

  1. (Art) Ressort ou crochet qui, étant ôté, détermine le mouvement d’un mécanisme.
  2. (Par extension) Jeu d’un ressort ayant pour but de régler à volonté la chute d’un objet par un mécanisme.
    • Le bruit d’un déclic venait de se faire entendre et il vit que la porte s’ouvrait ! — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  3. (Par extension) Bruit que fait le jeu ou le mouvement de déclic.
  4. (Photographie) (Familier) Élément d’un appareil photo sur laquelle on appuie pour déclencher l’obturateur.
    • Sans se lever, Gerbauld avait dirigé vers Curtine l’objectif de son appareil de photo et appuyait sur le déclic. Curtine souriait. — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 138)
  5. (Figuré) Sorte d’illumination qui se fait dans l'esprit et qui détermine la compréhension d’une situation ou d’un problème, une action, un changement de comportement, etc.
    • Soudain, j’ai eu comme un déclic et la situation m’est devenue limpide.
    • Le déclic avait lieu, avec une acuité douloureuse extraordinaire, dans un spasme de détente inouï. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier