découler

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de couler avec le préfixe dé-.

Verbe Modifier

découler \de.ku.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couler peu à peu et de suite.
    • […], le tombeau de saint Nicolas n'a point cessé d'être glorieux, et, comme tout pèlerin de Bari peut le voir de ses yeux, la « manne » ou liqueur miraculeuse continue à découler de ses ossements. — (Eugène Marin, Saint Nicolas: évêque de Myre (vers 270-341), Paris : Librairie Victor Lecoffre, 1917, page 143)
    • Il s’est fait une coupure et il en découle du sang. - La sueur découlait de son visage.
  2. (Figuré) Procéder, provenir logiquement ou naturellement.
    • Nous croyons que la plus grande partie des maux qui affligent les hommes découle de la mauvaise organisation sociale ; et que les hommes, par leur volonté et leur savoir, peuvent les faire disparaître. — (Errico Malatesta, Le Programme anarchiste)

SynonymesModifier

  • Provenir logiquement ou naturellement : dériver

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier