décrétale

Voir aussi : decretale

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin decretalis.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
décrétale décrétales
\de.kʁe.tal\

décrétale \de.kʁe.tal\ féminin

  1. (Histoire) Au Moyen Âge, lettre écrite par un pape pour répondre à une consultation qui lui était adressée sur un point de discipline ou pour faire quelque règlement.
    • Il y déclare en effet, avec les docteurs gallicans, que l’Église primitive ne reconnaissait nullement la suprématie et l’infaillibilité du Saint-Siège, et que ces doctrines ultramontaines constituent des nouveautés dangereuses, exclusivement fondées sur les fausses décrétales. — (Stéphen Leroy, L’assemblée du district de Sedan et son bureau intermédiaire, dans La Révolution française : revue d’histoire moderne et contemporaine, publiée par la Société de l’histoire de la Révolution française, Paris, 1893, vol. 24, p. 532)
    • Au Concile de Trente (1545-63), la Somme théologique fut placée sur l’autel au même titre que la Bible et les Décrétales. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • […] les gens d’Église relevaient tous, quelle que fût leur origine, du droit romain, ainsi que des décrétales pontificales dont les collections s’accumulèrent au cours du IXe siècle. — (Michel Rouche, Histoire du Moyen Âge - Tome I, Éditions Complexe, 2005)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

décrétale \de.kʁe.tal\

  1. Féminin singulier de décrétal.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier