décrocher

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Ce verbe est composé du préfixe « dé- » et du verbe (vieilli) « crocher » dérivé de « croc ».

Verbe Modifier

décrocher \de.kʁɔ.ʃe\ transitif intransitif pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se décrocher)

  1. (Transitif) Détacher une chose qui était accrochée.
    • Décrocher une tapisserie.
    • Ce tableau s’est décroché.
  2. (Transitif) Obtenir quelque chose par l’effort.
    • Il savait parfaitement que Craquot, statuaire de grand talent mais de pauvres relations, incapable de décrocher une commande, mijotait dans la gêne atroce. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 132)
    • Le diplôme attestait des connaissances acquises par l'élève de 11 à 13 ans au terme de l'enseignement primaire obligatoire. Sorte de championnat de France de l'éducation, l'examen était très sélectif et, au début du XXe siècle, seulement 30 % des candidats décrochaient leur diplôme. — (Préface de Auriez-vous eu votre certificat d'études en 1923 ?, sous la direction de Carine Girac-Marinier, éd. Larousse, 2013)
  3. (Intransitif) (Aéronautique) Pour une aile d’avion ou une voile de bateau, chute de la portance due à un angle d’attaque trop élevé, combiné à une vitesse trop basse.
  4. (Intransitif) (Par extension) Pour un avion, perte rapide d’altitude entraînée par le décrochage d’au moins une de ses ailes.
  5. (Intransitif) (Éducation) Sortir du système scolaire, ne plus suivre un enseignement.
  6. (Téléphonie) Répondre au téléphone.
    • Le jeune homme avait affirmé qu'il s’en fichait. […]. Et comme si cette conversation n'avait aucune importance, il avait décroché lorsque son téléphone s'était mis à sonner, stoppant net Makkal dans son sermon. — (Cyrille Legendre, Nous ne t'oublierons jamais, Éditions du Masque, 2015, chap. 16)

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier