Voir aussi : deduction

Étymologie

modifier
Du latin deductio.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
déduction déductions
\de.dyk.sjɔ̃\

déduction \de.dyk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de soustraire une somme d'une autre.
    • Il fait une déduction de la somme principal.
    • La succession, déduction faite des dettes et legs, monte à cent mille francs.
    • Rappelons la règle relative aux déductions : un contribuable peut soustraire de ses revenus les dépenses qui ont servi à générer ces entrées d’argent. J’insiste sur le « peut », il n’y a aucune obligation de le faire. — (Daniel Germain, La gestion de la PCU, broche à foin jusqu’à la fin, Le journal du Québec, 23 décembre 2020)
  2. (Didactique) Action de déduire, de tirer une conséquence, d'inférer une chose d'une autre.
  3. (Logique) Procédé par lequel on va de la cause aux effets, du principe aux conséquences, du général au particulier.
    • Le syllogisme est la principale forme de déduction.
    • La déduction est opposée à l’induction.
  4. (Antiquité romaine) Déduction de colonie (deducere coloniam) : installation d'une colonie de citoyens romains sur des terres confisquées aux vaincus.

Synonymes

modifier

Antonymes

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier