défense aérienne passive

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Voir défense aérienne active et passif.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
défense aérienne passive défenses aériennes passives
\de.fɑ̃s a.e.ʁjɛn pa.siv\

défense aérienne passive \de.fɑ̃s a.e.ʁjɛn pa.siv\ féminin

  1. (Militaire) Ensemble des mesures autres que celles de défense aérienne active, prises pour réduire l’efficacité de l’action aérienne ennemie, mais sans tirer.
    • En 1934, la DAP (défense aérienne passive) voit le jour. En créant la DAP, le Conseil fédéral voulait trouver une réponse adaptée pour la protection des civils et des agglomérations face à une guerre qui se profilait en Europe. 1962, année de création de la PCi, le monde entrait dans une période géostratégique bipolaire avec la guerre froide. Encore une fois, les Autorités dans un souci de protection de la population civile a établi les bases d’une défense civile non armée appelée, sous l’appellation « Protection civile ».

TraductionsModifier

RéférencesModifier