FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Voir défense.

Locution prépositive Modifier

défense de (suivi d’un verbe à l’infinitif) \de.fɑ̃s də\

  1. Interdiction de, il est défendu de.
    • Défense de marcher sur les pelouses.
    • Défense de fumer.
    • Défense d’entrer.
    • Je me suis mis sur la plateforme avant. où il y a un écriteau : Défense de parler au conducteur. Sous l'écriteau, est le conducteur. Tout le monde parle au conducteur. — (Charles Ferdinand Ramuz, Présence de la mort, Georg, Genève 1922, chap. 7.)

TraductionsModifier