défourner

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Voir dé- et enfourner.

Verbe Modifier

 
Chevalet devant une boulangerie indiquant que le pain est défourné.

défourner \de.fuʁ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tirer hors d’un four.
    • La cuisson peut être intermittente ou continue : dans le premier cas on défourne la chaux produite après chaque opération ; dans le second on continue indéfiniment la calcination en retirant la chaux à mesure qu’elle est cuite. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 42)
  2. (Figuré)
    • Et la terre bougeait sous moi, comme pour défourner un événement formidable. Et j’étais le pivot d’un brassement surnaturel d’atmosphères, de ressemblances, de menaces et de sympathies. J’allais mourir. Et il allait prendre ma place. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 214)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier