Étymologie

modifier
(1845)[1] Dérivé de déguiser, avec le suffixe -able.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
déguisable déguisables
\de.ɡi.zabl\

déguisable \de.ɡi.zabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être déguisé.
    • Il avait pensé de nouveau à ces hasards enchaînés, si aisément déguisables en messagers du Destin ; et il n’aimait pas que le Destin se mêlât de ses affaires. — (Christiane Reynie, Le Seuil de cristal, L’Amitié par le livre, 1957)
    • Une contrefaçon de fleurs. Mais leur forme d’insectes n’était pas déguisable. — (Aldous Huxley, Île, traduction de Mathilde Treger, Éditions Plon, 1963)
    • Comme Athéna dans son épiphanie au chant XIII et Ulysse au chant XXIII, le héros est ici révélé à son fils comme étant changeable, déguisable. Et c’est la façon littéraire de définir l’effet rétroactif du déguisement : lorsque l’entité déguisée est reconnue comme déguisée, elle devient « déguisable ». — (Pietro Pucci, Ulysse Polutropos: Lectures intertextuelles de l’Iliade et de l’Odyssée, traduction de Jeannine Routier-Pucci, Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 1995, page 84)

Antonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Figure dans la seconde édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1845, page 103.