déjection

Voir aussi : dejection

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin dejectio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
déjection déjections
\de.ʒɛk.sjɔ̃\

déjection \de.ʒɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. (Médecine) Évacuation des excréments.
    • Faciliter la déjection, les déjections.
    • Ce pourquoi à tout, on préférait la merde du jeune homme sain — et parfois même celle, connue sous le nom de méconium, qui résultait de « la première déjection que font les enfants après leur naissance » — jusqu'à asservir un homme spécialement à cet office […]. — (Dominique Laporte, Histoire de la merde, 1978, page 90, ISBN 2267017016)
  2. (Au pluriel) Matières évacuées.
    • Contemplons un de ces êtres mystérieux, vivant pour ainsi dire des déjections des grandes villes ; […] — (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch, 1851)
    • De nombreux distributeurs de sachets, «les canisacs», ont été installés à différents endroits dans la ville. Ils permettent aux propriétaires d'animaux de ramasser les déjections de leurs compagnons à quatre pattes. — (Déjections canines : Soyez maître de votre chien ! , sur le site de la Ville de Montmorency (www.ville-montmorency.fr), mai 2016)
  3. (Par extension) Choses laides et méprisables.
    • « Penser qu’elle pourrait visiter de vrais monuments avec moi qui ai étudié l’architecture pendant dix ans et qui suis tout le temps supplié de mener à Beauvais ou à Saint-Loup-de-Naud des gens de la plus haute valeur et ne le ferais que pour elle, et qu’à la place elle va avec les dernières des brutes s’extasier successivement devant les déjections de Louis-Philippe et devant celles de Viollet-le-Duc ! » — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 137)

SynonymesModifier

→ voir merde#Synonymes

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

HyponymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier