Voir aussi : délie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir délier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin délié
\de.lje\

déliés
\de.lje\
Féminin déliée
\de.lje\
déliées
\de.lje\

délié \de.lje\ masculin

  1. Qui est d’une très grande minceur, d’une très grande finesse.
    • Un trait de plume fort délié.
    • Fil délié.
    • Tissu délié.
    • Taille déliée.
  2. (Figuré)
    • Avoir l’esprit délié, Avoir beaucoup de finesse d’esprit, d’habileté, de pénétration, d’adresse.
    • Avoir la langue déliée, Parler facilement, abondamment.
    • — Malgré la distance, je sens l’odeur de ses pieds qui se répand jusqu’ici.
      — Tu as l’imagination ignoble.
      — J’ai l’odorat délié.
      — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 101)

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
délié déliés
\de.lje\

délié \de.lje\ masculin

  1. (Calligraphie) Partie fine et déliée d’une lettre, par opposition à plein.
    • Le délié d’une lettre.
    • La lettre O a deux pleins et deux déliés.
    • Sur le point d’aboutir, il s’efforçait de ne pas rater une boucle, un délié de sa calligraphie hésitante, quand le téléphone sonna. — (Laurent Brard, Le fils des brûlés, 2010)

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe délier
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
délié

délié \de.lje\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe délier.
    • L’individu est délié, affranchi de contraintes anciennes, proches ou disposant d’agents proches, mais invité à se couler un peu plus loin dans des filières de comportement social et idéologique en nombre restreint, à se déconformer pour se reconformer. — (Paul Yonnet, Le recul de la mort, 2006)

PrononciationModifier

RéférencesModifier