démission

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté du latin dimissio (« congé, licenciement »), pour servir de nom abstrait à « démettre ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
démission démissions
\de.mi.sjɔ̃\
 
Richard Nixon annonçant sa démission. (1)

démission \de.mi.sjɔ̃\ féminin singulier

  1. (Travail) Acte par lequel on se démet d’une dignité, d’un emploi, etc.
    • Démission volontaire.
    • Démission forcée.
    • On n’a pas voulu recevoir, accepter sa démission.
    • Demander à quelqu’un, exiger de quelqu’un sa démission.
    • Il a été le premier à offrir sa démission.
    • Donner sa démission d’un emploi en faveur de quelqu’un.
  2. Manquement durable à sa mission, à son devoir.
    • On ne dira jamais assez l’importance de l’éducation qui aujourd’hui, avec la démission de l’État, se fait beaucoup, malheureusement, sur des réseaux Internet vulgaires et dangereux. — (Kader Attia, Interview par Yasmine Youssi, Télérama n°3393, janvier 2015)
    • La démission des parents.
  3. (Figuré) Renoncement ; reniement.
    • Qu’a-t-il été faire, un soir, […], en ce bouge à marins ? […] Quelle démission de sa fierté a pu le conduire en cette rue infâme, le jeter dans un lit mercenaire ? La fille avachie, hâtive, soucieuse d’autre clients. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier