Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Emprunté au latin demonstratio (« action de montrer ») ; il a supplanté l’ancien français demostraison.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
démonstration démonstrations
\de.mɔ̃s.tʁa.sjɔ̃\

démonstration \de.mɔ̃s.tʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Raisonnement qui prouve la vérité de sa conclusion par déduction et d’une manière évidente et convaincante.
    • Les mathématiciens attachent une grande importance à l’élégance de leurs méthodes et de leurs résultats ; ce n'est pas par pur dilettantisme. Qu’est-ce-qui nous donne, en effet, dans une solution, dans une démonstration, le sentiment d'élégance ? C'est l’harmonie des diverses parties, leur symétrie, leur heureux balancement ; c'est, en un mot, tout ce qui leur donne de l'unité. — (Henri Poincaré, Science et méthode, p.25, Flammarion, 1908)
    • Je commence à leur montrer que ça vaut n(n-1)/2, avec une méthode simple – un grand classique. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est une démonstration élégante. — (Victor Beauvais, Économie de l'amour, éd. Jean-Claude Lattès, 2011)
    • Malgré les affirmations péremptoires des réchauffistes qui débutent immuablement chacune de leurs démonstrations par la phrase « tous les experts s'accordent à dire que... » force est de constater que l'unanimité scientifique est loin d'être acquise aux thèses du GIEC. — (Christian Laurut. , L`imposture écologiste, Éditions du Trident, 2011, p. 82)
  2. Tout ce qui sert de preuve à quelque chose.
    • Ces faits sont la meilleure démonstration que l’on puisse donner de…
  3. Action de montrer, d’expliquer telle ou telle donnée d’une science.
    • Faire une démonstration d’anatomie sur un cadavre.
    • Une démonstration de botanique au Jardin des plantes.
  4. Marque, témoignage, toute parole, tout acte par lequel on manifeste ses dispositions, ses intentions.
    • Loin de vouloir se livrer à une démonstration tumultueuse, la population fourmisienne ne songe qu'à célébrer les Pâques fleuries du 1er mai. — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, p.338)
    • Il lui fait tous les jours de grandes démonstrations d’amour.
    • De grandes démonstrations de joie. — Faire des démonstrations hostiles.
  5. (Militaire) Mouvements exécutés devant l’ennemi ; et particulièrement d’une Manœuvre que fait un général pour donner le change sur ses desseins.
    • Les démonstrations de l’ennemi eussent été capables d’épouvanter une armée moins aguerrie.
    • Les Belges obtinrent la réforme de la constitution par une dé­monstration que l'on a décorée, peut-être un peu ambitieusement, du nom de grève générale. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.213)
    • Démonstration navale, Envoi de vaisseaux destinés à appuyer par leur présence des réclamations diplomatiques.
  6. (Commerce) Action de montrer concrètement au public en quoi consiste un art, un sport, un produit commercial.
    • J'eus le plaisir d'y admirer miss Gertrude Ederle, Ailen Riggin et Helen Wainwright, qui vinrent faire une démonstration de plongeons et de nages modernes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1, De New-York à Tahiti, 1929)

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier