dénigrement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de dénigrer avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
dénigrement dénigrements
\de.ni.ɡʁə.mɑ̃\

dénigrement \de.ni.ɡʁə.mɑ̃\ masculin

  1. Action de dénigrer.
    • …, les dires de ses gens à qui le mot fut donné, prêtaient un air de vraisemblance à ces fables grossières, auxquelles chacun crut en obéissant à l’esprit de dénigrement qui anime les commerçants les uns contre les autres. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Elle ne retiendra pas plus le dénigrement disproportionné de l’homme politique auquel s'acharnèrent les gens de droite que les grotesques injures dont le suppôt de Satan fut l’objet. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • De quelle culture québécoise hostile aux autres parle-t-il ? Les livres, les pièces, les films, les séries des vingt dernières années ont donc été une vaste entreprise de dénigrement des minorités culturelles ? — (Sophie Durocher, « Dans quel Québec vit Adib Alkhalidey? », Le journal de Montréal, 20 novembre 2020)

DérivésModifier

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier