Voir aussi : denotation

Étymologie

modifier
Du latin denotatio, de denotare « dénoter ».

Attestations historiques

modifier
  • (XVIe siècle) Aux autres chars eut denotance mainte [il s’agit des attributs d’un triomphe dont étaient ornés différents chars]. — (Jean Marot, V, 171)

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
dénotation dénotations
\de.nɔ.ta.sjɔ̃\

dénotation \de.nɔ.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de dénoter.
  2. (Linguistique) Ce à quoi le signe (le mot, l'expression) fait référence et que l'on peut trouver dans le dictionnaire.
    • Si je puis être un peu technique un instant, il s'agit de savoir si parmi les pages d'un journal intime on parle dans la dénotation (le sens officiel, celui des dictionnaires) ou bien dans la connotation (le sens parasite, les allusions, l'épaisseur historique des mots). Ainsi des participants réguliers d'une émission de radio, on dit qu'il en sont les collaborateurs. C'est la dénotation. Mais le mot connote mal. Je m'en suis insuffisamment avisé, parce que rien n'était plus éloigné de ma pensée que le lourd passé de ce terme. Cependant, si l'on exige de nous que nous parlions, écrivions et vivions exclusivement dans la connotation, on ne peut plus faire de cure à Vichy, ni aimer la campagne de France car depuis que « la terre, elle, ne ment pas », elle est devenue très suspecte. — (Renaud Camus)

Antonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier