dépeçage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de dépecer avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
dépeçage dépeçages
\de.pə.saʒ\

dépeçage \de.pə.saʒ\ masculin

  1. Action de dépecer.
    • Le boucher fit le dépecage d’un bœuf.
    • (Par analogie) Son père, biologiste à l’université de Moscou, était un spécialiste des insectes – un lépidoptère sibérien portait même son nom. Ni lui ni sa famille n’avaient vraiment profité du grand dépeçage qui avait eu lieu au moment de la chute de l’Empire. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, page 69)
    • (Par analogie)Au fur et à mesure du dépeçage, ils avaient découvert que le joint de culasse était fendu, les soupapes et les filtres encrassés, la chaîne de distribution détendue, la pompe à huile striée de profondes rayures probablement causées par des morceaux de régule arrachés des coussinets. — (Laurent Vercamer, La Dernière Sentinelle, Éditions Edilivre, 2014, vol.1, chapitre 4)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier