FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de polir, avec le préfixe dé-.

Verbe Modifier

dépolir \de.pɔ.liʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Dépourvoir une surface de son poli.
    • Le feu dépolit le marbre.
    • Une glace, un miroir, qui se dépolit.
  2. (Vitrerie) Frotter une pièce de verre avec un autre verre, ou avec un morceau de grès et du sable pour détruire son vernis naturel.
    • Le ciel n’existait plus. C’était un plafond lourd et bas, lumineux comme du verre dépoli. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. I, Gallimard, 1937)
    • Les vitres n'étaient pas dépolies. — (André Malraux, La Condition humaine, 1946, réédition Folio Plus Classiques, 2019, page 241)
    • Dépolir les vitres pour rendre la lumière plus douce.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier