déprédateur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin depraedator (« pilleur ») → voir prédateur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
déprédateur déprédateurs
\de.pʁe.da.tœʁ\

déprédateur \de.pʁe.da.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : déprédatrice)

  1. Celui qui commet des déprédations.
    • […] le chat sauvage a conservé le caractère de la famille ; il est aussi cruel, aussi méchant, aussi déprédateur en petit, que ses consanguins le sont en grand ; ils sont tous également carnassiers, également ennemis des autres animaux. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « De la dégénération des animaux », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1043.)
    • Le sujet humain, selon la perspective neurobiologique contemporaine, est un déprédateur dont la morphologie imaginaire peut reposer dans la déprédation comme dans l’imprécation de ses regrets et injures. — (Dominique Chateau, Herman Parret, Pere Salabert, Esthétiques de la nature, 2007)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier