déshabillable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1845)[1] Dérivé de déshabiller, avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
déshabillable déshabillables
\de.za.bi.jabl\

déshabillable \de.za.bi.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être déshabillé.
    • [Baudelaire] a montré la femme sphinx malgré elle, déshabillable, sujet aux cuisantes expériences du chercheur d’idéal, chat de sérail, meurtrissable, « ignorante et toujours ravie ». — (Jules Laforgue, Mélanges posthumes, Société du Mercure de France, Paris, 1903)
    • L’air s’écoule sans grands remous et la discrétion du moteur est particulièrement appréciable. Nous sommes dans le seul vrai 4X4 découvrable, voire totalement déshabillable du monde. — (Georges Bosi, Jeep Wrangler : le nouveau monde, ledauphine.com, 3 septembre 2018)
    • Déshabillables comme des poupées géantes, démontables en trois heures, les géants sont surtout plus maniables. — (Faites connaissance avec Colas, Jacqueline, Dédé et L’Ami Bidasse, les géants d’Arras, lavoixdunord.fr, 24 août 2019)

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Figure dans la seconde édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1845, page 133.