dévieillir

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De vieillir, avec le préfixe dé-.

Verbe Modifier

dévieillir \de.vje.jiʁ\ transitif, intransitif ou pronominal 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Faire perdre son caractère vieux à, rajeunir.
    • J’fais ça pour dévieillir les enfants. — (Jean Barbeau, Cœur de papa, 1986)
    • Quels que soient nos malheurs, nos tourments, et surtout
      Ces orages cachés, qui nous suivent partout,
      Croyons qu’il est des lieux, un pays, un asile,
      Où, loin des yeux jaloux, on peut se voir tranquille,
      Se dévieillir du cœur sous un ciel embaumé,
      Vivre d’aimer toujours, exister d'être aimé.
      — (Jules Le Fèvre-Deumier, Poésies, 1844)
    • Nous avons besoin de nous dévieillir. — (revue Les Annales politiques et littéraires, 1887)
  2. (Intransitif) (Rare) Devenir moins vieux.
    • Je suis en train de dévieillir. — (Patrick Renou, Tina, l’amour infini de René Char, 2012)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier