FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De dîme.

Verbe Modifier

dîmer \di.me\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Histoire) Lever la dîme.
    • Dîmer dans un champ, sur un vignoble. — L’abbé dîmait dans tous ses villages.
  2. Prélever sous forme de dîme.
    • Ce petit manège dura plusieurs jours sans qu’il me vînt même à l’esprit de voler le voleur, et de dîmer sur M. Verrat le produit de ses asperges. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782-1789, Livre I)
    • Sur la table un pain noir sous une nappe blanche, Dont chaque mendiant vient dîmer une tranche — (Alphonse de Lamartine, Jocelyn, VI, 507 — cité par Littré)
  3. (Figuré) Faire un prélèvement.
    • Nous laissant dîmer sur un bien
      Qui ne vous coûte presque rien
      — (Jean de La Fontaine, Cord. — cité par Littré)
    • On l'accusait de dîmer les grivières d'autrui, en simulant un rapt de carnassier. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

PrononciationModifier

RéférencesModifier