Faut-il garder ou pas ? La conservation ou non de cette page est discutée, vous êtes invités à donner votre avis sur la page dédiée.

N’hésitez pas à modifier cette page, mais n’enlevez pas ce bandeau avant la fin de la discussion.
Voir aussi : DE, , de, , , , , dế, dễ, dể, dẽ, dẻ, , Dᵉ, de-, dé-, .de, -de, ɗe, -ɗe, đe, đê, đế, đề, đễ, để, đệ

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Abréviation) De dame.

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
dᵉ dᵉˢ
\dam\

dᵉ \dam\ féminin

  1. Dame.
    • 9. Les abréviations sont défendues, à moins qu’elles ne soient d’un usage général, comme celles-ci : sr au lieu de sieur, de au lieu de dame, dlle au lieu de demoiselle, ve au lieu de veuve. On peut aussi écrire St Nicolas pour Saint Nicolas, J. Baptiste pour Jean Baptiste. […] À plus forte raison, doit-on considérer comme des abréviations défendues certains caractères abrégés, dont on se sert quelquefois pour exprimer les mois : 7bre pour septembre, 8bre pour octobre, 9bre pour novembre, xbre pour décembre. — (L. Gagneraux, Commentaire de la loi du 25 ventôse an XI (16 mars 1803), contenant l’organisation du notariat, tome premier, L. Gagneraux, Paris, 1834)

Variantes orthographiquesModifier