d’abord

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de de et de abord.

Locution adverbiale Modifier

d’abord \d‿a.bɔʁ\

  1. (Littéraire) Lors du premier contact.
    • Jamalou, le concierge, s’apercevant que la voûte se trouvait éclairée, alla se rendre compte du fait et ne vit rien d’abord qui l’étonnât. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  2. (Littéraire) Dès que.
    • Dans un étroit sentier, un étranger, qu’à son costume on aurait pris pour un chasseur, rencontre le vinaigrier ; et d’abord qu’il voit l’âne, il éclate de rire. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 100)
  3. Au commencement ; premièrement.
    • D'abord réservées aux scientifiques, les Pyrénées ont ensuite accueilli un tourisme prudent en attendant les pyrénéistes, ivres de conquêtes. — (André Lasserre, Petite histoire de la Bigorre, Éditions Cairn, 2015)
    • Nous aborderons d’abord les aspects théoriques, puis nous passerons à la pratique.
  4. (Par extension) (Populaire) Déjà ; premièrement — Note : Il s’utilise alors pour donner de l’importance à une affirmation.
    • Moi, d’abord, je n’essaie pas de truander.
  5. Prioritairement.
    • Les femmes et les enfants d’abord.
  6. Auparavant. — Note : Il introduit une précondition.
    • On ne s’improvise pas usurier, il faut parvenir d’abord à une méritoire insertion dans la mafia des gens bien placés pour exploiter leur prochain. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750), Communications, 1987, vol.46, no 46, page 121)
  7. Principalement.
    • Les Vannetaises qui se rendaient au marché remarquèrent ce jeune homme, pour plusieurs motifs.
      D’abord, parce qu'il était fort bien de sa personne, et velu avec une certaine recherche élégante ; puis , parce qu'il n'était pas de la ville, […].
      — (Saint-Juirs, J'ai tué ma femme, Paris : chez Victor Havard, 4e édition, 1880, page 38)
    • Dès l’instant où, à l’occasion de cette réédition, je me suis retourné vers les premières pages que j’ai écrites, c’est cela d’abord, que j’ai eu envie de consigner ici. — (Albert Camus, L’Envers et l’Endroit, Gallimard, 1958, préface, page 33)
  8. (Québec) (Familier) Puisque c’est comme ça.
    • Eh bien, je vais y aller d’abord.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale Modifier

Invariable
d’abord
\Prononciation ?\

d’abord \Prononciation ?\ (graphie ABCD)

  1. D’abord, a priori, premièrement, primo.

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 70

Poitevin-saintongeaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale Modifier

d’abord \Prononciation ?\ (orthographe normalisée du poitevin-saintongeais)

  1. D’abord.

RéférencesModifier

  • Vianney Piveteau, Dicciounaere poetevin-séntunjhaes / Dictionnaire françois-poitevin-saintongeais, Geste, 2006, Broché, 780 pages ISBN 978-2-84561-227-3[version en ligne (page consultée le 9 avril 2019)]