d’abord et d’une

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale Modifier

Adverbe
d’abord et d’une
\d‿a.bɔ.ʁ‿e.d‿yn\

d’abord et d’une \d‿a.bɔ.ʁ‿e.d‿yn\

  1. (Populaire) Tout d’abord, avant tout ; pour commencer.
    • « Qu’ça n’vous inquiette pas , » disoit celle-ci; « d’abord et d’une, vot’ cher père sait qu’vous êtes avec moi, partant en sûreté : le p’tit’ gas que je lui ai envoyé ny’aura pas manqué ; y m’connoît, […] ». — (Jean-Claude Gorgy, ’Ann’quin Bredouille, ou le petit cousin de Tristram Shandy ; œuvre posthume de Jacqueline Lycurgues, Paris, chez Louis, 1792, vol.4, p.172)
    • JEAN, […]. Nous allons tâcher de te faire comprendre... Et d’abord et d’une... tes papiers?
      ARMAND. Des papiers?
      — (Jean Lenoir : comédie-vaudeville en trois actes par M. Auvray, acte 2, scène 10, représentée pour la 1re fois à Paris, sur le théâtre du Gymnase-Dramatique, le 11 octobre 1843, p.23)
    • D’abord et d’une, on n'est pas blondes ni rouquines !
      On accusait les rousses de contrarier l'appétit des nourrissons par leur odeur; les blondes n'étaient guère mieux prisées.
      — (Michel Jeury, avec Alain Grousset, Nounou, Robert Laffont, 2011, chap.4)
    • Pour ce qui est d’Alves, cela serait quand même une très bonne chose. D’abord et d’une parce que c’est un excellent défenseur, au-dessus de ce que nous avons actuellement en magasin. D’autre part parce que c’est une personnalité qui pourrait faire figure de taulier pour ce groupe. — (Ben Labarthozic, Dani Alves, une bonne chose pour le PSG, sur le site SPORTIFLIX (http:/ /sportiflix.com), 23 mai 2015)

TraductionsModifier