FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de danser, avec le suffixe -euse. Le moyen français avait danseresse.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
danseuse danseuses
\dɑ̃.søz\
 
Une danseuse sur scène. (1,2)

danseuse \dɑ̃.søz\ féminin (pour un homme, on dit : danseur)

  1. (Danse) Femme qui danse.
    • Par exemple, avez-vous quelquefois réfléchi à certains mots irréguliers de notre langue qui ne prennent pas le féminin, comme les autres mots de la même famille, tels que : poëte, auteur, écrivain, peintre, sculpteur, architecte, compositeur, littérateur, etc. ? Pourquoi ne dit-on pas : peintresse, architectesse, poëtesse, comme on dit : prophétesse ou prêtresse ; ni sculptrice ou autrice, comme on dit : actrice ou lectrice ; ni littérateuse ou compositeuse, comme on dit : chanteuse ou danseuse ; ni écrivaine, comme on dit : souveraine ? Pourquoi, dans ces cas-là, faut-il avoir recours à la périphrase : une femme auteur, une femme peintre, une femme compositeur, et ainsi de suite ? — (Émile Deschamps, Mémoire sur les femmes littéraires, dans L’investigateur : journal de la Société de l’Institut historique, 1847, vol. 7, 2e série, page 121 [texte intégral])
  2. Professionnelle de la danse.
    • Les danseuses espagnoles, bien qu’elles n’aient pas le fini, la correction précise, l’élévation des danseuses françaises, leur sont, à mon avis, bien supérieures par la grâce et le charme ; comme elles travaillent peu et ne s’assujettissent pas à ces terribles exercices d’assouplissement qui font ressembler une classe de danse à une salle de torture, elles évitent cette maigreur de cheval entraîné qui donne à nos ballets quelque chose de trop macabre et de trop anatomique ; elles conservent les contours et les rondeurs de leur sexe ; elles ont l’air de femmes qui dansent et non pas de danseuses, ce qui est bien différent. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • La basse-taille est un homme d’un immense talent, mais la basse-taille étant un accessoire dans les partitions, il gagne à peine ce que gagne la danseuse. — (Honoré de Balzac, Les Comédiens sans le savoir, 1846)
    • Un artiste va être le premier à adapter cette idée dans son spectacle : James Brown, en engageant sur scène des danseuses « ultra-sexy » à ses côtés. — (Jacques Henri Paget, Le pouvoir de fascination, 2017)
  3. (Spécialement) Danseuse nue.
    • C’est entre les cases du vestiaire des danseuses du Cabaret Sex Appeal que Patrick Huard s’est fait maquiller pour la session photo de la Une du journal la semaine dernière. — (Voir, 19 janvier 2011)
  4. (Familier) Investissement non rentable effectué par une personne ou un groupe de personnes, mais qui est maintenu par pur plaisir ou pour du mécénat.

SynonymesModifier

Sens 2

Sens 3

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier