FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux-francique daroth (« arme de jet »). Du gaulois darso de même sens[1][2]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
dard dards
\daʁ\
 
Armoiries avec un lion tenant un dard (sens héraldique)

dard \daʁ\ masculin

  1. Ancienne arme de trait garnie par le bout d’une pointe de fer et qu’on lançait avec la main.
  2. (Par analogie) (Jeux) (Québec) Fléchette, au jeu du même nom.
  3. (Par analogie) (Zoologie) La partie essentielle de l’aiguillon de certains insectes.
    • Le dard d’une abeille.
  4. (Poétique) Se dit de la langue pointue des serpents, etc.
    • Le reptile agitait son triple dard.
  5. (Par analogie) (Architecture) Ornement en forme de fer de dard qui sépare les oves.
  6. (Horticulture) Pistil.
  7. (Botanique) Petit rameau avec un bourgeon pointu.
    • Le dard est un très court rameau à bourgeon unique et pointu. Il peut se transformer en bourgeon à fleur (lambourde) s’il bénéficie de suffisamment de sève élaborée. — (Delahaye Thierry, Vin Pascal, Le pommier, Actes Sud, Le nom de l'arbre, 1997, 95 pages, page 53)
  8. (Ichtyologie) Espèce de carpe, ainsi nommée parce qu’elle s’élance avec beaucoup de vitesse : on l’appelle aussi vaudoise ou vandoise.
    • Les poissons qu'on trouve dans la Charente sont la tanche, la truite, l’anguille, la plie, le barbeau, le chabot, l’âton, le dard, la brème, le goujon, l’ablette et l’écrevisse. Ceux qui remontent de la mer sont la lamproie, le meuil, qui s'arrêtent le plus ordinairement à Jarnac; la gathe, et rarement l’alose. — (J.-P. Quénot, Statistique du département de la Charente, Paris : chez Deterville & Angoulème : chez Trémeau & Cie & chez J. Broquisse, 1818, page 6)
    • — Ça, dit Mme Rezeau, il y en a. Il pue la vase, mais ton père m'en raflait des nasses pleines : brochets, anguilles ou dards.
      Dard ? répéta Aubin, très intéressé, mais ne parlant pas craonnais.
      Je traduisis :
      — Vandoise, si tu préfères. C'est surtout à la sauterelle, posée devant leur nez, en surface, que tu les attrapes bien.
      — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, pages 107-108)
  9. (Familier) membre viril, notamment en érection.
    • Enfiler son dard.
  10. En forme de dard, en parlant de feuilles ou d'objets.
    • C’était un enchevêtrement de dards, un fouillis de baïonnettes aiguës, où le chemin dut être frayé tantôt par la hache, tantôt par le feu. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
  11. (Héraldique) Meuble représentant l’arme du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté comme la flèche mais sans empennage. Parfois on ne voit que son fer. À rapprocher de épieu, javelot, lance, lance de tournoi et pique.
    • Parti au 1 d’or au lion de gueules tenant dans sa patte dextre un dard péri en barre du même, qui est de Halsou des Pyrénées-Atlantiques → voir illustration « armoiries avec un lion tenant un dard »

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   dard figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : abeille, pénis.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

dard masculin

  1. (Arme) Dard.
  2. Flèche.

DérivésModifier

HyperonymesModifier

SynonymesModifier

HyponymesModifier

  1. [| "Darso-: (dard)"]
  2. Holmes & Schutz 1967 : [| A History of the French Language]. P30: "The Celtic borrowings fall into more homely types... fish: 6 (dars < *darsus)..."