Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin de facto (« de fait »).

Locution adverbiale Modifier

de facto \de fak.to\

  1. De fait, en réalité, véritablement, se dit par opposition à ce qui n’est que fictif, apparent. Note : S'écrit normalement en italique puisqu'il s'agit d'une locution latine.
    • Quand on ne choisit pas, quand on ne tranche pas, on laisse de facto pourrir un problème qui ne peut se résorber par lui-même. — (Frédéric Lenoir, Petit traité de vie intérieure, Plon (« Pocket »), 2010, p. 133.)
    • Les autres, non seulement « les petits » mais aussi tous ceux qui n'ont pas la censure pour modèle économique, risquent de se retrouver de facto hors la loi et de disparaître ? Oui, et c'est pas pire, pour un pouvoir qui souhaite le retour à un réseau hypercentralisé qu'il pourra mieux contrôler. — (La Quadrature du Net, Un tiers médiaire, 17 octobre 2018 → lire en ligne)

Locution adjectivale Modifier

  1. De fait, qu'on observe dans la réalité, par opposition à ce qui est dit ou affirmé.
    • Le gouvernement de facto du Honduras a annoncé que tous ses ministres avaient démissionné jeudi soir pour permettre la formation d'un nouveau gouvernement. — (latribune.fr)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • de facto sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin.

Locution adverbiale Modifier

de facto \di ˈfæktoʊ\

  1. De fait.

AntonymesModifier

Locution adjectivale Modifier

de facto \di ˈfæk.toʊ\

  1. En vigueur sans aucune reconnaissance officielle.

DérivésModifier

Voir aussiModifier

PortugaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin.

Locution adverbiale Modifier

de facto \Prononciation ?\

  1. Certes, si, d’abord.
  2. En réalité.

VariantesModifier

SynonymesModifier