FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de de et de fait.

Locution adverbiale Modifier

de fait \də fɛ\ ou \də fɛt\

  1. En réalité ; véritablement. — Note : se dit par opposition à ce qui n’est que fictif, apparent.
    • Mais Salomon rassemble tous les « ultras » de l'époque et annexe les marches armoricaines jusqu’alors occupées de fait par ses prédécesseurs ; […]. — (Yann Poupinot, Les Bretons à l'heure de l'Europe, Nouvelles Éditions Latines, 1961, page 29)
  2. Effectivement ; en effet.
    • Madame Lamouroux. Je n’en ai pas voulu parce qu’outre qu’il louchait abominablement ; il aurait fallu me séparer de ma fille, et, de fait, je ne m’en souciais pas. — (Henry Monnier, Les bourgeois de Paris, 1854, page 199)
    • Ces dimères de pyrimidines déforment localement la double hélice d’ADN, de telle façon qu’elle ne peut plus servir de matrice adéquate à la transcription ni à la réplication. De fait, un simple dimère de thymine non réparé suffit à provoquer la mort de E.coli. — (Donald Voet & ‎Judith G. Voet, Biochimie, traduit de l'américain par Guy Rousseau & Lionel Doumenjoud, De Boeck Supérieur, 2005, page 1174)

SynonymesModifier

TraductionsModifier