de haut vol

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adjectivale Modifier

de haut vol \də o vɔl\ masculin et féminin identiques invariable

  1. Qui vole haut.
    • Si la rapidité du vol était proportionnelle à la légèreté spécifique du corps, les oiseaux de haut vol, faucons, gerfauts, émerillons, posséderaient cette légèreté à un plus haut degré que les autres oiseaux; or, précisément, ils la possèdent à un degré moindre. — (Ferdinand-Charles-Philippe d’Esterno, Du vol des oiseaux: indication des sept lois du vol ramé et des huit lois du vol à voile, Librairie nouvelle, Paris, 1865, page 67)
  2. (Figuré) (Familier) (Péjoratif) De grande envergure.
    • Ces cinq nouvelles poursuivent l’investigation des comportements amoureux et, hormis « La Baronne » et son personnage truculent de prostituée de haut vol, les personnages masculins occupent le devant de la scène narrative dans quatre des cinq contes ajoutés à ceux du Nouveau Décaméron. — (Emmanuèle Grandadam, Contes et nouvelles de Maupassant : Pour une poétique du recueil, chap. 4 : Écarts chronologique dans un même recueil, Publication Univ. Rouen-Le Havre, 2007, page 274)
    • Le comportement de Donald Trump au G7 au Canada, où il a, à la stupeur générale, torpillé d’un tweet rageur l’accord final avec ses alliés, renforce les interrogations sur sa stratégie diplomatique et sa capacité à mener de négociations internationales de haut vol, a fortiori avec un ennemi de longue date. — (Le Monde, Les enjeux du sommet historique entre Kim Jong-un et Donald Trump, Le Monde. Mis en ligne le 10 juin 2018)

PrononciationModifier

RéférencesModifier