de seconde zone

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de de, seconde et zone.

Locution adjectivale Modifier

de seconde zone \də sə.ɡɔ̃d zon\ orthographe invariable

  1. D’un rang ou d’un niveau inférieur.
    • Je ne conteste pas qu’aux époques passées le Bray ait pu mériter de sévères reproches et d’ailleurs les infortunés Brayons sont un peu considérés par les « Nordiques », comme des Normands de seconde zone, de tristes « Gallo-Romains », sorte d’hybrides de sang picard. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Elle était avec une espèce de raté prénommé Goose – un branchouillard de seconde zone qui, selon elle, lui a flanqué la dérouillée du siècle. Sans compter qu’il l’a escroquée financièrement. — (Susan Wiggs, Avec vue sur le lac, vol.9, Lac des Saules, Harlequin, 2014, chap.8)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

→ voir second et zone

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier