Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(c. 1100) Du latin defendre.

Verbe Modifier

defendre \Prononciation ?\

  1. Défendre, protéger.
    • E les defent a son poëir — (Le Roman de Troie, édition de Constans, tome I, p. 390, c. 1165. Manuscrit poeir.)
  2. Défendre, interdire, prohiber.
    • Si defendit ke nuit ne jur
      N’entrast nuls si par nun
      — (Marie de France, Livre de l’espurgatoire, ms. 25407 de la BnF, f. 105r., au milieu de la 1re colonne)

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin defendere (« repousser, défendre »).

Verbe Modifier

defendre

  1. Défendre, protéger.
    • Sabé’s defendre
      del rei malvat
      esta ciutat
      molt valentment
      e llealment,
      absent llur rei.
      — (Jaume Roig, Espill, première partie, livre troisième)
  2. Interdire, défendre.

SynonymesModifier