Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1948) Du nom de Anders Celsius, astronome et physicien suédois, inventeur en 1742 d’une des premières échelles centigrades de température.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
degré Celsius degrés Celsius
\də.ɡʁe sɛl.sjys\

degré Celsius \də.ɡʁe sɛl.sjys\ masculin

  1. (Métrologie) Unité de mesure de la température dont le symbole est °C. Jusqu’en 1954, il était défini par son zéro (température à laquelle la glace fond) et 100 (température à laquelle l’eau bout), le tout sous une pression d’une atmosphère au niveau de la mer. Depuis 1954, son zéro est défini par 273,15 kelvins et l’échelle est la même que celle des kelvins : la grandeur du degré est la partie 1/273,16 de l’empan séparant le zéro absolu de la température du point triple de l’eau (en 2005, la composition isotopique de l’« eau standard » fut aussi définie).
    • La température moyenne y est de 23-24 degrés Celsius (région de Yaoundé) et le total des pluies y oscille entre 1 500 et 2 000 mm. (Suchel J. B., 1988). — (Kengne Fodouop, Le Cameroun : autopsie d’une exception plurielle en Afrique, L’Harmattan, 2010, p. 29)
    • Ainsi, au lieu de geler à 0 degré Celsius, l’eau gèle à 273 kelvins et bout à 373 kelvins (qui équivalent à 100 degrés Celsius). — (Joanne Baker, 50 clés pour comprendre la physique, traduit de l’anglais par Julien Randon-Furling, L’Harmattan, 2015, p. 41)

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

NotesModifier

Bien que les multiples décimaux du degré Celsius existent, leur usage est essentiellement inexistant, le kelvin et ses multiples leur étant préférés. Lorsqu’on parle d’un écart de température, le kelvin est strictement synonyme au degré Celsius. Lorsqu’on parle de grandes températures, comme les 14 millions de degrés Celsius du centre du Soleil, la différence de 273,15 degrés entre les échelles Celsius et kelvin devient négligeable.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier