demi-siècle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de demi- et de siècle.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
demi-siècle demi-siècles
\də.mi.sjɛkl\

demi-siècle \də.mi.sjɛkl\ masculin

  1. Cinquante années, la moitié d’un siècle.
    • Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont-l’Évêque envièrent à Mme Aubain sa servante Félicité. — (Gustave Flaubert, Un cœur simple, Librairie Générale Française, 1994, p. 13 ISBN 2253136425)
    • Son premier coup d’œil ne fut pas pour ma coéquipière mais pour ma moto. Je grommelai : — Je sais, c’est une BM récente. La tienne a plus d’un demi-siècle ? — (Christian Grenier, Dérapages, dans Des Nouvelles de Logicielle, 2006, ISBN 9782700231236)
    • Ces remarques simples n’ont pas empêché la presse française, unanime, de consacrer sa première page, le 1er janvier 1950, à l’avènement du second demi-siècle et au bilan du demi-siècle déjà écoulé. Naturellement la presse fut muette lors du véritable milieu du xxe siècle, le 1er janvier 1951. — (Paul Couderc, Le Calendrier, Presses universitaires de France (PUF), coll. « Que sais-je ? », Paris, 1981, 5e éd. (1re éd. 1946) ISBN 2-13-036266-4, page 48)

TraductionsModifier