dernier supplice

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de dernier et de supplice.

Locution nominale Modifier

dernier supplice \Prononciation ?\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Par euphémisme) Peine de mort.
    • Celui qui a Haute-Justice a juridiction puissance & connoissance des cas requérans mort & dernier supplice, mutilation, incision de membres & autres peines corporelles comme fustiger, pilorier, écheler, bannir, marquer, déporter & autres semblables. — (Pelée de Chenouteau, Conférence de la Coutume de Sens : avec le droit romain, les ordonnances du royaume & les autres Coutumes, Veuve Tarbé, Sens & Née de la Rochelle, Paris, 1787, page 1)
    • Elle était sans doute instruite de l’édit d’Henri II de 1556 qui ordonne que toutes les femmes qui auraient celé leur grossesse et leur accouchement et dont les enfants seraient morts sans avoir reçu le saint sacrement de baptême, seraient présumées coupables de la mort de leurs enfants et condamnées au dernier supplice […] — (Hélène Gillet, Suppliciée)

SynonymesModifier

PrononciationModifier