derniers outrages

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de dernier et de outrage.

Locution nominale Modifier

derniers outrages masculin pluriel

  1. (Poétique) Outrages à la vertu que l'on fait subir à une femme.
    • C’est généralement un incube, autrement dit une créature de sexe masculin qui se faufile la nuit par un interstice quelconque dans la paroi de la case ou par le trou de la serrure et fait subir aux jeunes filles et même aux femmes les derniers outrages, paraît-il sans les déranger dans leur sommeil. Elles se réveillent simplement le lendemain toutes griffées et parfois enceintes de ses œuvres.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

TraductionsModifier