AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Du néerlandais.

Nom commun Modifier

deur \Prononciation ?\

  1. Porte.

Préposition Modifier

deur \Prononciation ?\

  1. Par, à travers.
  2. Au moyen de, par.
  3. De.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

Gaélique écossaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

deur \Prononciation ?\

  1. Larme, pleur.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du proto-germanique dur, de l’indo-européen commun *dʰwer- dont sont issus, entre autres, l’allemand Tür, l’anglais door, le persan در, dar, le grec ancien θύρα, thura, le latin foris (« porte à deux battants »), le tchèque dveře, le polonais drzwi, le russe дверь dvʲerʲ.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom deur deuren
Diminutif deurtje deurtjes

deur \dœːɾ\ de

  1. Porte, (Archaïsme) huis, (Argot) lourde.
    • de winter staat voor de deur : l’hiver est derrière la porte, nous sommes au seuil de l’hiver.
    • het jaar 3000 staat voor de deur : l’an 3000 frappe à nos portes.
    • het is niet naast de deur : ce n’est pas la porte à côté.
    • met de deur in huis vallen : entrer tout de suite dans le vif du sujet, aller directement au cœur du sujet, au débotté, ne pas y aller par quatre chemins.
    • Hongkong, een deur voor Azië : Hongkong, une plate-forme pour l’Asie.
    • van deur tot deur vervoeren : transporter d’une porte à l’autre.
    • van deur tot deur : de porte à porte, de domicile à domicile.
    • meneer, daar is de deur : monsieur, voici la porte.
    • open deuren intrappen : enfoncer des portes ouvertes.
    • beslissen met gesloten deuren : statuer à huis clos.
    • behandeling met gesloten deuren : à huis clos.

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]