devancier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1260) Dérivé de devancer, avec le suffixe -ier.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
devancier devanciers
\də.vɑ̃.sje\

devancier \də.vɑ̃.sje\ masculin (pour une femme, on dit : devancière)

  1. Celui qui a précédé une personne dans ce qu’elle fait.
    • […] seulement il a confirmé tout ce que ses devanciers nous avaient raconté sur la population prodigieuse du Japon proprement dit […] — (Adriano Balbi, La Population des deux mondes, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • Hermann s’avança le second, prit les mêmes précautions que son devancier et obtint le même résultat. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • En combinant avec les observations si précises de M. Edwards celles de ses devanciers et de ses successeurs, nous pouvons en tirer une conclusion générale. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856, page 508)
    • Au Québec, il est rarissime qu’un politicien cite un de ses illustres devanciers. «Je me souviens» est une sorte d’antiphrase placée au fronton de l’Assemblée nationale. — (Antoine Robitaille, Du bon usage de l’Histoire, Le Journal de Québec, 14 janvier 2021)
  2. (Au pluriel) (Sens figuré) Ancêtres ; aïeux.
    • Vous n’êtes point faits pour vous traîner servilement dans l’ornière des préjugés tyranniques tracée par vos devanciers, ou plutôt vous commencez une nouvelle carrière où personne ne vous a devancés. — (Maximilien Robespierre, Sur les subsistances, séance de la Convention du 2 décembre 1792)
    • La génération actuelle, en effet, ne se contente pas d’utiliser tels quels les procédés légués par les devanciers ; elle les perfectionne […] — (Chanoine Félix Kir, Le Problème religieux à la portée de tout le monde, imprimerie des Orphelins d’Auteuil, Paris, 1923, réédition 1950, page 19)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier