Français modifier

Étymologie modifier

(Siècle à préciser) Du latin diachylon.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
diachylon diachylons
\dja.ki.lɔ̃\

diachylon \dja.ki.lɔ̃\ masculin

  1. (Pharmacie) Emplâtre considéré comme résolutif, composé de savon de plomb, de gommes-résines, de cire jaune, de poix de Bourgogne et de térébenthine de mélèze.
    • Toile de diachylon.
    • Au début du XXe siècle, le diachylon a aussi été utilisé comme isolant électrique.
    • Je voyais bien qu’à mesure que je guérissais, ma mère faisait des additions.
      « Déjà pour deux francs de diachylon ! »
      Brave femme qui voulait l’économie dans son ménage, et n’oubliait jamais les lois d’ordre, qui sont seules le salut des familles, et sans lesquelles on finit par l’hôpital et l’échafaud.
      Moi je me désolais à l’idée que j’allais guérir !
      — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
  2. Pansement enduit de cet emplâtre.
    • Après avoir lavé et étanché la plaie, nous fîmes fondre du suif sur de la charpie et nous l’adaptâmes sur la blessure à l’aide de bandes de diachylon. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, 2012, page 135)
  3. (Par extension) (Québec) Pansement quelconque.
    • Changer sa vie comme on arrache un diachylon. D’un coup. — (Richard Martineau, Promesses d’ivrogne, Le Journal de Québec, 3 janvier 2023)


Variantes orthographiques modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

Latin modifier

Étymologie modifier

Du grec ancien διάχυλος, diákhulos (« juteux, succulent ») (→ voir dia- et chylos).

Nom commun modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif diachylon diachyla
Vocatif diachylon diachyla
Accusatif diachylon diachyla
Génitif diachylī diachylōrum
Datif diachylō diachylīs
Ablatif diachylō diachylīs

diachȳlōn \Prononciation ?\ neutre

  1. Diachylon, médicament sirupeux.

Références modifier

  • « diachylon », dans Charlton T. Lewis et Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage