Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1380) Emprunté au latin difficilis (« difficile, malaisé, pénible ; difficile, chagrin, morose, peu traitable »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
difficile difficiles
\di.fi.sil\

difficile \di.fi.sil\ masculin et féminin identiques

  1. Non facile, qui nécessite un grand effort.
  2. Qui est malaisé ; qui donne de la peine.
    • On fait aussi du pain, mais d'une digestion assez difficile, avec du seigle, de l’orge et même de l’avoine ; […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 117)
    • Envisagé du bord, un débarquement semblait d’autant plus difficile qu’outre les remous et les brisants qui encerclaient l’îlot, la configuration du rocher ne s’y prête guère. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il est difficile que … (complétive sujet réel, avec ellipse d’un verbe d’opinion ou de sentiment) :
    • Il est difficile que des évêques, et des églises aussi considérables que celles d’Angers, du Mans et de Paris, eussenr été si faciles à se laisser corrompre, ou du moins à se laisser tromper. — (Dom Thierry Ruinart, Apologie de la mission de saint Maur, apôtre des bénédictins en France, chapitre IV ; Pierre de Bats, Paris, 1702, page 18)
    • Un problème difficile à résoudre.
    • L’accès de cette grotte est difficile.
    • Un cheval difficile.
    • Il est difficile de le contenter.
    • Temps difficiles, les temps de guerre, de désordres, de troubles, de disette, etc.
    • Un temps difficile à passer.
    • Être, se trouver dans une position, dans une situation difficile, être dans une position délicate, embarrassante.
    • Être difficile à vivre, être d’une humeur difficile, d’un caractère difficile.
      • (Figuré) Être difficile à manier, être d’une humeur fâcheuse, peu accommodante.
  3. Qui est exigeant, délicat.
    • La tête en l’air, qui suit à Oxford quelques cours de botanique, se prépare à devenir pasteur quand une chance imprévue s’offre à elle : on lui propose de partir, au titre d’homme de compagnie du capitaine Robert Fitz-Roy, âgé de vingt-six ans et au caractère difficile, pour un très long voyage d’étude. — (Jean d’Ormesson, C’est une chose étrange à la fin que le monde, 2010, ISBN 978-2-221-12336-2)
    • Être difficile sur la nourriture.
    • Être difficile sur le choix des mots.
    • Se montrer difficile.
    • Il est devenu bien difficile.
    • C’est un critique difficile, très difficile.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
difficile difficiles
\di.fi.sil\

difficile \di.fi.sil\ masculin

  1. Personne exigeante.
    • Faire le difficile.

PrononciationModifier

CorseModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin difficilis (« pas facile »).

Adjectif Modifier

difficile \dif.fi.ˈt͡ʃi.le\ masculin

  1. Difficile.

SynonymesModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin difficilis (« pas facile »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
 positif 
Masculin et
Féminin
difficile
\dif.ˈfi.t͡ʃi.le\
difficili
\dif.ˈfi.t͡ʃi.li\
 superlatif absolu 
Masculin difficilissimo
\o\
difficilissimi
\i\
Féminin difficilissima
\a\
difficilissime
\e\

difficile \dif.ˈfi.t͡ʃi.le\

  1. Difficile, dur, pénible.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « difficile »