Étymologie

modifier
Dérivé de dihun, avec le suffixe -iñ.
Mentionné dans le catholicon (dihunaff)
À comparer avec les verbes dihuno en gallois, dyfuna en cornique (sens identique).
Mutation Infinitif
Non muté dihuniñ
Adoucissante zihuniñ
Durcissante tihuniñ

dihuniñ \diˈhỹːnɪ̃\ intransitif-transitif direct (voir la conjugaison), base verbale dihun-

  1. Éveiller, réveiller.
    • Enaoui a reas ar goulou. Dihuni a reas e wreg, e vugale, ar vevelien. — (Jakez Riou, Troiou-kamm Alanig al Louarn 1, Gwalarn, 1936, page 36)
      Il alluma la lumière. Il réveilla (Réveiller il fit) sa femme, ses enfants, les valets.
  2. S’éveiller, se réveiller.
    • Dihuniñ a reas ar breur Arturo, soubet en e zour-cʼhwez. — (Youenn Drezen, Sizhun ar breur Arturo, Éditions Al Liamm, 1971, page 45)
      Le frère Arthur se réveilla (Se réveiller fit le frère Arthur), trempé de sueur.

Variantes orthographiques

modifier