dirigeable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1789) Dérivé de diriger avec le suffixe -able. L’adjectif apparaît dans le même livre que son antonyme indirigeable, à propos des aérostats. Le nom, par ellipse de ballon dirigeable, n’apparaît que vers 1880.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
dirigeable dirigeables
\di.ʁi.ʒabl\
 
Un dirigeable en service dans l’armée américaine.
 
Un projet de dirigeable satellite.

dirigeable \di.ʁi.ʒabl\ masculin

  1. (Aéronautique) Ballon pouvant être dirigé.
    • Le dirigeable commençait à se livrer à des exploits de jiu-jitsu atmosphérique, et Bert se trouva balloté dans une obscurité pluvieuse où il ne distinguait autre chose qu’un brouillard qui se déversait tout autour de lui. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910)
    • Au début de juin 1928, survint le naufrage du dirigeable « Italia » à son retour du pôle. — (Jean Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Ce qui a été réalisé jusqu’alors par le dirigeable est admirable, mais cependant pas convaincant : le dirigeable est plus à la merci d’un accident que l’avion. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • La liaison par dirigeable entre le Brésil et l’Allemagne devait d’ailleurs durer sept jours cette fois-là. — (Jean Mermoz, Mes Vols, p. 91, Flammarion, 1937)
    • Un projet français de dirigeable stratosphérique. L’engin automatisé serait à mi-chemin entre le drone et le satellite. « Nous évaluons ce marché à un milliard d’euros annuel. » — (Tristan Vey, Le Figaro, jeudi 21 août 2014, page 10)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   dirigeable figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : véhicule.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
dirigeable dirigeables
\di.ʁi.ʒabl\

dirigeable \di.ʁi.ʒabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être dirigé.
    • Aérostat dirigeable à volonté — (Titre d’un livre du Baron Scott, Maradan, Paris, 1789)
    • Chacun des hauts personnages qui le composaient était assis dans un fauteuil roulant, mu par l'électricité, assez analogue aux anciens tricycles et très aisément dirigeable. — (Maurice Spronck, L’An 330 de la République, Léon Chailley, 1894, page 15)
    • Et de fait, un ballon dirigeable es un aérostat allongé muni d’un propulseur et d’un gouvernail. — (J. Lecornu, La navigation aérienne, Nony & Cie, Paris, 1903, page 218)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier